Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BIENVENUE

 

Cette citation sur

vos vêtements

 

 

 

Cette citation sur

vos vêtements ?

Info ICI

 

 

 

 

 

Et si tu es trop

stressé pour

y arriver seul

va voir ce site

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez

La Boutique

de Miss Zen

INFOS ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

Outil de traduction gratuite de site Internet
by FreeWebsiteTranslation.com

LA LUNE

 

La Lune
 

PLEINE LUNE

vendredi

09/06/2017

à 15h11

(heure française)

 

SOLSTICE D'ETE

mercredi

21/06/2017

à 06h24

 

NOUVELLE LUNE  

samedi

24/06/2017

à 04h32

 

Dans les 24h00

QUI SUIVENT

CHAQUE

NOUVELLE LUNE 

rédigez VOTRE

CHEQUE

D'ABONDANCE

POSITIVE

 

 

 

 

 

 

Repoussez les 
énergies négatives 
avec cette 
tête de BOUDDHA 
en obsidienne noire

 

 

Attirez l'ABONDANCE POSITIVE
dans votre vie
grâce à ce pendentif
de géométrie sacrée

 

 

 

Publié par Rene Dumonceau

Source de l’image : Death to the Stock

Source de l’image : Death to the Stock

J’ai arrêté le sucre. Oui, il y a quelques temps, j’ai décidé d’arrêter complètement de consommer du sucre artificiel. Et cette expérience a réellement changé ma vie.

Pour la petite histoire, auparavant, il m’arrivait souvent d’être très fatigué. J’étais aussi parfois assez grognon, et même nerveux, sans raison apparente. Je plaçais cela sur le compte de mon rythme professionnel assez intense, aussi fus-je très surpris de voir à quel point un simple changement alimentaire pouvait avoir des effets aussi bénéfiques dans ma vie.

Je vous propose donc aujourd’hui un petit voyage au pays du sucre, afin de comprendre pourquoi nous ne devrions pas en consommer comme que nous le faisons, et surtout, je vous livrerai mes astuces afin d’arrêter le sucre et de vous aider à vous passer d’une substance aussi addictive sans trop de difficultés.

Mais, avant de commencer, revenons tout d’abord ensemble sur un point fondamental : les besoins de notre corps humain.

 

Arrêter le sucre pour un corps en meilleure santé

Notre vie occidentale, nos coutumes, nos habitudes font que, bien souvent, nous mangeons bien plus pour le plaisir qui en découle que pour les bienfaits que cela peut avoir pour notre corps.
Nous avons tort. Notre alimentation est ainsi tronquée. Notre goût, notre odorat, nos instincts se trouvent artificiellement modifiés à notre insu par la consommation très importante d’additifs alimentaires tels que les colorants, les acides gras trans, les huiles partiellement hydrogénées et les sucres ajoutés.

Manger sans sucre, vous allez le voir, est un retour aux sources, une redécouverte d’une autre façon de s’alimenter, plus naturelle et plus proche de nos besoins fondamentaux.

Lorsque nous mangeons, sous l’effet de la mastication puis de la digestion, les aliments ingérés se transforment en nutriments, qui permettent ensuite d’alimenter toute la magnifique machine de notre corps humain. On distingue les macro-nutriments (glucides, protides, lipides), les micro-nutriments (vitamines, sels minéraux, etc.) et les oligo-éléments (zinc, fluor, iode, cuivre, sélénium, etc.).

Le premier carburant énergétique dont nous ayons besoin, c’est le glucide. On l’appelle aussi hydrate de carbone. On distingue les hydrates de carbone simples (glucose, mannose, galactose, fructose, sorbitol, saccharose, lactose) et complexes (amidon essentiellement). Les nutriments les plus utilisés par l’organisme comme source énergétique sont le glucose et le fructose, qui sont donc des sucres simples. Ils constituent l’essentiel des nutriments nous permettant de combler nos besoins physiques.

Mais alors, me direz-vous, si le sucre est exactement ce dont nous avons besoin pour vivre, pourquoi donc voulez-vous arrêter d’en consommer ?

Eh bien, figurez-vous que, pour la plupart d’entre nous, notre alimentation n’est pas constituée des bons sucres. Eh oui, sucre n’est pas sucre artificiel ! Il y a une grande différence entre ces deux termes !

 

Comment j’ai arrêté le sucre artificiel

Arrêt du sucre ou arrêt des sucres ?

D’ailleurs, vous aurez remarqué que je n’ai pas dit que j’arrêtais totalement de consommer du sucre, mais bien du sucre artificiel.

Ainsi, qu’est-ce que cela veut dire ?

Je vous propose, pour un peu plus de clarté, quelques définitions. Sous le concept de « sucre », on désigne en fait différentes réalités:

  • Substance que nous mangeons et qui a le goût sucré,
  • Molécules (glucose, fructose, sucrose, lactose, etc.) produites par notre corps à partir des aliments, et qui sont des nutriments essentiels puisqu’ils constituent notre premier carburant énergétique.
  • Aliments sucrés naturellement (miel, sirop d’agave, sirop d’érable, etc.)
  • Sucres raffinés produits à partir d’ingrédients naturels (betterave, canne à sucre) mais selon processus chimique complexe qui le transforme en saccharose.
  • Sucres ajoutés utilisés par industrie alimentaire.

Comme vous le voyez, il n’y a pas un mais des sucres, qui, sur les étiquettes des aliments que nous achetons, portent différents petits noms plus ou moins prononçables, tels que :

 

Comment j’ai arrêté le sucre artificiel
Comment j’ai arrêté le sucre artificiel
Comment j’ai arrêté le sucre artificiel

A la base, manger du sucre n’est pas mauvais pour notre organisme. Au contraire, le glucose, le fructose issus de la consommation d’aliments naturels (fruits, légumes, céréales complètes ou même miel) sont bénéfiques pour notre corps :

Dans les fruits que nous mangeons, le taux de sucre est très élevé (environ 23 grammes de sucre pour une simple pomme !), mais il est non transformé chimiquement.

Le problème, c’est que le sucre que nous consommons la plupart du temps n’est pas naturel, et que nous en absorbons des quantités si astronomiques qu’elles se révèlent très néfastes pour nos organes et notre corps.

De plus, lorsque nous mangeons un fruit, le sucre étant entouré d’une grande proportion de fibres, nous mettons du temps à l’assimiler. Cela ralentit le processus de digestion, et permet une meilleure absorption du fructose par le foie et le pancréas. De plus, dans la nature, les aliments que nous consommons sont un mélange équilibré de macro, micro et oligo-éléments, alors que dans notre alimentation industrielle, nous consommons essentiellement des macro-nutriments sans vitamines ni oligo-éléments complémentaires, ce qui induit des carences importantes pour notre organisme.

Les sucres que nous trouvons à l’état naturel agissent en synergie avec les autres éléments de l’aliment (fibres, vitamines, acides organiques) pour une digestion et une assimilation optimale de ces éléments par notre corps.

Le sucre industriel ne permet pas cela.

 

Sucre raffiné et sucres ajoutés

En cinquante ans, la consommation de sucre a triplé dans le monde. Nous sommes passés d’une consommation de 8 à 120 millions de tonnes depuis 1950. Au début du 20ème siècle, chaque Français consommait 1 kg de sucre par an. Aujourd’hui, c’est plus de 35 kilos! Et aux États-Unis, ce taux est presque le double…

Auparavant, les hommes ne consommaient que très peu de sucre raffiné. Les aliments spécifiquement sucrés (gâteaux, bonbons et autres gâteries) étaient consommés relativement rarement, et en des proportions bien moindres qu’ils ne le sont à présent.

Aujourd’hui, notre alimentation est beaucoup trop sucrée, qu’il s’agisse de sucres apparents (sucre raffiné que nous ajoutons dans nos pâtisseries) ou cachés (sucres ajoutés à des aliments apparemment sains comme nos salades de carottes râpées, nos conserves ou nos jus de fruits, par exemple.)

 

Les sucres ajoutés

La plupart des sucres ajoutés sont constitués d’une grande quantité de fructose. Il s’agit d’un fructose résultant d’un long processus de transformation chimique, qui n’a rien à voir avec la substance du même nom présente naturellement dans les fruits.

Si vous consommez des plats tout prêts, des gâteaux, ou pire, des boissons sucrées, le fructose du sucre ajouté passe directement au niveau du foie, et en des quantités si grandes, que nos organes ont du mal à les assimiler correctement.

Il en résulte une surconsommation de fructose par notre organisme et de nombreux problèmes de santé que la science commence tout juste à répertorier.

 

Les méfaits du sucre sur notre santé

La consommation de sucre industriel a des conséquences très néfastes sur l’organisme.

Tout d’abord, son métabolisme implique de puiser dans nos réserves minérales (calcium, magnésium) et vitaminiques (vitamine B1, notamment). La consommation de sucre induit donc des carences dans l’organisme.

Juste après la consommation du sucre, notre corps connait un pic, puis une baisse soudaine de sa glycémie, ce qui génère un stress physique pour l’organisme.

Il faut savoir également que le glucose a une structure semblable à celle de la Vitamine C, que nos globules blancs utilisent dans leur lutte contre les bactéries et autres virus. Les molécules de sucre interfèrent avec celles de la Vitamine C, ce qui amenuise les performances de notre système immunitaire.

La liste des méfaits que l’on attribue à la consommation de sucre est longue…

En voici un aperçu :

Nota Bene: Le lien entre la consommation de cette substance et le développement de certaines maladies, comme des cancers, n’est pas encore prouvé. Cependant, les scientifiques du domaine en ont de fortes présomptions.

  • Le sucre crée une dépendance physique et psychique comparable à celle de la drogue;
  • Il favoriserait le diabète ;
  • L’obésité ;
  • L’hypertension ;
  • Les maladies cardio-vasculaires ;
  • Le développement de certains cancers (côlon, estomac, pancréas, utérus et sein) ;
  • Il affaiblirait nos défenses immunitaires dans l’intestin, en attaquant la flore bactérienne ;
  • Il favoriserait la fermentation intestinale (ce qui, en perturbant la flore intestinale, favorise le développement de mycoses) ;
  • Il entraînerait un vieillissement prématuré de tous les tissus de l’organisme, y compris de la peau ;
  • Il favoriserait la neuro-inflammation de l’hippocampe qui provoque la perte de mémoire et réduit la capacité à se repérer dans l’espace ;
  • Il contribuerait à la fragilisation des dents et de la gencive ;
  • Il constitue un terrain de choix pour le développement du Candida albicans, champignon causant des mycoses, etc.
     

Bactéries, champignons, cellules cancéreuses prolifèrent grâce au sucre… Qui par ailleurs affaiblit notre système immunitaire…

D’ailleurs, comme nous l’avons vu, le sucre n’apporte rien à l’organisme en termes nutritionnels. ni micro, ni oligo-élements, ni fibres… RIEN!

Je vous propose, à présent, de vous aider à arrêter de consommer une substance à la fois aussi addictive et aussi nuisible.

 

Le problème, avec le sucre, c’est qu’il est partout

Vous le voyez, se passer de sucre va d’abord signifier pour vous qu’il faudra vous pencher sur les étiquettes des boîtes qui se cachent dans vos placards… Et cela pourrait bien vous révéler quelques surprises… car… oui… Dans les pizzas, dans la pâte à tartiner, dans le chocolat en poudre, dans le ketchup, dans les jus de fruits, dans les compotes… Le sucre est partout, partout, on vous dit! C’est simple: vous passer de sucre va vous demander de changer de régime alimentaire, et cela, on le sait, n’est pas toujours facile…

 

Ma méthode pour une alimentation plus saine et sans sucre

Ce que je vous propose, ce n’est pas de renoncer aux glucides. Ce serait suicidaire, nous l’avons vu, les glucides constituent notre principal carburant énergétique.

En revanche, je vous propose de supprimer votre consommation de sucres industriels, qu’il s’agisse de sucres apparents ou cachés.

Cela implique une redéfinition de votre régime alimentaire. Vous allez manger beaucoup plus naturellement, beaucoup plus sainement, en vous passant totalement de tous ces plats industriels tout préparés qui sont si néfastes pour votre santé. Vous retrouverez ainsi une alimentation plus proche de celle qu’avaient nos ancêtres, plus adaptée à vos besoins naturels, et forcément plus bénéfique.

Vous craigniez que cela ne soit compliqué? Que cela ait des conséquences néfastes sur votre vie sociale? Que cela vous coûte cher ou vous prenne du temps?

Si vous vous y prenez bien, votre nouvelle alimentation ne vous coûtera pas plus cher qu’avant, et vous y gagnerez un bien-être tel, que vous ne voudrez plus revenir en arrière. Quant à la notion temps, vous le verrez, des alternatives existent pour préparer rapidement des plats sains et gourmands.

 

Comment se sevrer du sucre ?

Bien sûr, vous pouvez, du jour au lendemain, décider que vous ne consommerez plus de sucre et arrêter totalement d’en manger.

En réalité, pour beaucoup d’entre nous, un tel changement a peu de chances de tenir sur la durée : nous tenons au sucre comme à une drogue, aussi je vous conseille de procéder à un sevrage en douceur.

  1. Commencez par renoncer aux sirops, aux sodas et aux jus de fruits sucrés. Optez pour une alternative : jus de fruits frais 100 % pur jus, tisanes non sucrées, eau dans laquelle vous aurez plongé des morceaux de fraise et des feuilles de menthe,  ou tout simplement, carafe d’eau agrémentée du jus d’un citron, etc.
  2. Pour vos autres « ajouts de sucre », dans vos yaourts, par exemple, renoncez totalement au sucre raffiné (qu’il soit brun ou blanc, d’ailleurs… c’est toujours du sucre!). Si vous ne pouvez pas passer au « tout nature » tout de suite, commencez par remplacer le sucre par du miel ou du sirop d’érable, et, peu à peu, réduisez les portions afin de déshabituer en douceur votre palais au goût trop sucré.
  3. Ayez en réserve des alternatives au sucre pour vos petites fringales. Si en plus d’arrêter le sucre vous décidez d’arrêter de grignoter, vous vous mettez face à deux grosses difficultés. Ne vous retenez pas de manger si vous avez faim, mais jetez toutes les sucreries de votre frigo et de vos placards, et remplissez-les avec des aliments sains : bananes, raisins, kiwi, fraises, framboises, tomates, carottes, fenouil, poivrons que vous mangerez crus, etc. Selon la saison, les alternatives sont nombreuses et variées! Achetez également de la pâte de dattes : Il s’agit d’un produit constitué de 100 % de fruit, sans sucre ajouté et au goût naturellement sucré. Les mélanges de fruits secs, le chocolat noir 100 % font aussi un petit en-cas à la fois sain et délicieux.
  4. Si vous priver de plats tout préparés vous est difficile, et que vous manquez de temps, contentez-vous de faire cuire quelques légumes surgelés bio à la vapeur. Pour leur donner plus de goût, assaisonnez-les et agrémentez-les d’huile d’olive, de vinaigre de pomme, de cumin, ou encore d’un peu de piment. Servez avec du quinoa ou du riz. C’est prêt !
  5. Ne vous privez pas d’être gourmand! Gardez la notion de nourriture-plaisir! Cela vous rendra la rupture moins difficile. Pour cela, n’hésitez pas à réaliser des petits gâteaux sans sucre mais délicieux… Comme ces petits financiers au miel, ce petit snack aux fruits secs, ou ce gâteau au chocolat dont vous me direz des nouvelles !
  6. Opérez ce changement progressivement, sur deux à quatre semaines selon vos besoins, mais surtout, persévérez! Ne laissez pas tomber les efforts déjà accomplis. Même si vous ne parvenez pas à arrêter les sucreries, le fait que vous ne buviez plus de soda est déjà un grand pas en avant… Si vous devez prendre plus de temps pour déshabituer votre corps au sucre, rien de grave… Le tout est de ne rien lâcher!
     

Recommandations pour arrêter de manger sucré

  • On ne va pas se mentir, les premières semaines de votre sevrage risquent d’être assez difficiles… Vous vous sentirez certainement plus nerveux qu’à votre habitude, plus stressé peut-être, vous souffrirez probablement de maux de tête, et certainement d’envies terribles de sucre… Mais ne baissez pas les bras! Cette souffrance est normale ET provisoire! Elle est le signe que votre organisme était encrassé par tout ce sucre que vous avez consommé depuis des années…
  • Pour que votre sevrage soit plus facile, il est plus simple d’entraîner toute votre petite famille avec vous à la découverte d’un monde sans sucre… Mais, pour des raisons évidentes, il n’est pas bon de frustrer un enfant. Pour ma part, je n’achète plus RIEN de sucré au quotidien. En revanche, je confectionne régulièrement des recettes gourmandes au miel, et je fais des glaces maison 100 % fruits que tout le monde adore. Et, bien sûr, les enfants peuvent toujours manger ce qu’ils veulent quand ils sont invités chez des amis ou lors des fêtes d’anniversaire.
  • Bio n’est pas sans sucre… On trouve de plus en plus de produits hyper sucrés qui ont l’étiquetage bio, mais qui néanmoins sont mauvais pour la santé du fait de leur composition… Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil sur n’importe quel paquet de céréales ou de muesli bio pour s’en persuader. Soyez donc vigilant dans vos achats, et privilégiez toujours le fait maison.
     

 

 

ENVIE D'ETRE

EN

MEILLEURE FORME ?

Infos ici

 

Les effets de la suppression du sucre

  • Vous vous sentirez plus énergique, plus dynamique, moins fatigué!
  • Après 15 jours à 3 semaines de sevrage, faites le test suivant: croquez dans une pomme type Golden, … Vous serez surpris par ce goût si particulier qui envahira votre palais! Car, oui, en arrêtant de manger sucré, votre perception du goût va changer!
  • Vous aurez moins de problèmes de mémoire.
  • Vous maigrirez… Et vous ne reprendrez pas vos kilos! Vous verrez, vous perdrez également votre cellulite (le sucre est un inflammatoire, et la cellulite est une inflammation des graisses).
  • Vous aurez moins besoin de dormir.
  • La bonne humeur deviendra votre seconde nature!
  • Finies les fringales, finies toutes ces fois où vous mangez et remangez sans pouvoir vous arrêter! Vous réapprendrez à avoir faim et à ne pas manger quand c’est nécessaire.
  • Vous tomberez BEAUCOUP moins malade.

     

J’ai arrêté le sucre : je revis

Si l’idée d’arrêter le sucre vous est difficile, vous pouvez tout aussi bien commencer par… Vous documenter sur ses méfaits! Psychologiquement, vous trouverez déjà plus de force pour renoncer à cette part de gâteau ou à ce paquet de bonbons qui vous tentent.

Puis, avancez à petits pas sur le chemin d’une alimentation plus saine! Passées les premières semaines, les bienfaits que vous ressentirez seront largement à la hauteur de vos attentes!
 

Et vous, avez-vous déjà essayé d’arrêter le sucre ?
Comment avez-vous fait ?
Comment vous êtes-vous senti après ce sevrage ?

Abdelkhir ZABAT

Relayé par un blog de René Dumonceau

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article